Premier printemps

Onnezies, juillet 1956

Onnezies, juillet 1956

tiré par deux ombres

le bébé dans sa poussette

un premier printemps

Ce qui donnerait en turc :

iki gölgeden alinan

besiginde yatan bebek

ilk bahar

En bulgare :

Две сенки бутат

количката с бебето

в първата му пролет

En roumain :

tras de douã umbre

copilul, stând in  cãrucior

prima primavarã

En borain :

Ée n’infant à l’fachète

Qu’on sake devins n’pousète,

C’es’t’ ée prumier préetemps

En allemand :

von zwei Schatten geschleppt

das Baby im Kinderwagen

erster Frühling

En néerlandais :

Twee silhouetten

Kind in zijn wagentje

De eerste lente

En italien :

Tirato da due ombre

Il bebè nel suo passegino

Una prima primavera

Merci à Gulcan Sik, Rositsa Yakimova, Romeo Hurduc, André Capron, Françoise Houdart, Eveline Wandesmal et Maria Teresa Epifani Furno pour leurs traductions amicales.

La bougie charbonne

Dour, jeudi 27 janvier 20111

Dour, jeudi 27 janvier 2011

la bougie charbonne

l’ombre tremble sur le mur

fumée de la pipe

Ce qui donnerait en turc :

sarbon kokan mum

duvarda titreyen gölge

piponun tüten dumani

En bulgare :

Свещта догаря.

Трепти върху стената сянка

от димящата лула.

En roumain :

lumânarea afumatã

umbre tremurând pe pereti

fumul de pipã.

En borain :

El candèle va s’estéede,

Su l’mûr l’inlombe triâne ;

Fumière widgeant d’el’ pipe

En allemand :

Kerzenstummel

auf der Mauer zittert Schatten

Pfeifenrauch

En néerlandais :

De kaars brandt lichtjes

Een schaduw trilt op de muur

Kringels van de pijp

Merci à Gulcan Sik, Rositsa Yakimova, Romeo Hurduc, André Capron, Françoise Houdart et Eveline Wandesmal pour leurs traductions amicales.

Flaques de lumière

Illustration : Pierre Renard

flaques de lumière

dans l’ombre dense du bois

des airs de vitrail

Ce qui donnerait en turc :

isik tutami

yogun ormanin gölgeler altinda

vitray görünüm

En bulgare :

Локвички светлина

в гъстата сянка на леса –

същински стъклопис…

En roumain :

baltã de luminã

in umbra deasã a copacilor

aer de vitraliu.

En borain :

Des takes de gaune lumière

Dins l’inlombe spèsse dou bos

Come dès fèrniètes d’église…

En allemand :

Pfütze aus Licht

im dichten Schatten des Wald’s

Kirchenfensterschein

En néerlandais :

Gouden lichtvlekken

In de schaduw in het bos

Bonte glasscherven

Merci à Gulcan Sik, Rositsa Yakimova, Romeo Hurduc, André Capron, Françoise Houdart et Eveline Wandesmal pour leurs traductions amicales.

Coucou

Dour - vendredi 24 avril 2009

jacinthes partout

ombre bleue dans le sous-bois –

bientôt le coucou

Ce qui donnerait en turc :

her yerde çiçek

ormanda mavi gölgeler

yakinda guguk

En bulgare :

Навред зюмбюли.

Синя сянка в храсталака.

И кукувицата наблизо.

En roumain :

zambilute peste tot

umbre albastre pe sub copaci

in curând cucu’se va auzi.

En borain :

Pèrsètes pa tous costés

L’inlombe èst bleue dins l’bos ;

Bié râde cant’ra l’coucou

En allemand :

Hyazinthen überall

blauer Schatten im Dickicht

der Kuckuck auf bald

En néerlandais :

Hyacintenbloei

Blauwe schaduw in het bos

Straks de koekoek

En italien :

Giacinti dappertutto

Ombra blu nel sottobosco

Presto il cuculo

Merci à Gulcan Sik, Rositsa Yakimova, Romeo Hurduc, André Capron, Françoise Houdart, Eveline Wandesmal et Maria Teresa Epifani Furno pour leurs traductions amicales.