Contact

Photo : Paul Neuray

Vous souhaitez m’écrire ? Il suffit de cliquer sur la photo.

J’accepte volontiers de rencontrer mes lecteurs en librairie, en bibliothèque ou en classe (dans le cadre de l’opération « Ecrivains en classe » de Christian Libens : )

Il m’arrive aussi d’animer des ateliers d’écriture ou de donner des conférences (sur Georges Perec, le haïku, A la Recherche du Temps perdu…)

13 Commentaires

  1. Costanzo Sébastien 30 novembre 2010 à 22:28

    Bonjour Mr. Charneux, je vous souhaite un joyeux anniversaire!
    J’espère que tout va bien pour vous.
    Bien à vous,

    Sébastien Costanzo

  2. Bonjour, j’aime beaucoup le « Haut pays », le « Caillou qui bique » et les poèmes d’Emile Verhaeren. J’ai d’ailleurs réalisé une aquarelle sur le site du Caillou et un portrait d’Emile Verhaeren que vous trouverez dans mon blog: Mycopole.
    Je me ferai un plaisir de lire le livre de M. Charneux. Au plaisir de vous rencontrer un jour peut-être.

  3. auvergnas sophie 20 mai 2011 à 21:33

    Très heureuse de vous lire, poèmes si beaux que je me permets de vous référencer sur Facebook
    Les tableaux qui accompagnent sont également magnifiques
    Merci de ravir mes sens, mon coeur
    Bien à Vous

  4. Bravo et pourquoi pas, en effet, une visite?
    Quelles sont vos conditions?
    Cordiales salutations

  5. Cher Monsieur Charneux,
    J’ai beaucoup aimé votre roman « Nuage et eau ». Serait-il possible l’obtenir le(s) texte(s) des conférences que vous avez données sur ce roman et sur Ryokan (notamment au musée de Mariemont) ainsi que ceux des interviews qui vous ont été faites? Merci.

  6. De Couvreur 5 août 2012 à 15:54

    J’organise chaque mois, au Petit Théâtre de la Ruelle, une lecture à voix haute suivie d’échanges avec l’auteur. J’ai lu votre dernier roman « Comme un roman-fleuve » que Luce Wilquin m’a fait parvenir en « avant-première » et je souhaiterais vous inviter à une de mes soirées. Je trouve qu’il permettrait des échanges très riches. Je peux vous proposer soit le mardi 27 novembre ou le 29 janvier 2013 à 19h30. J’ai déjà reçu pas mal d’auteurs belges dont Eric Brucher, Bernard Tirtiaux… En septembre je reçois Françoise Lison-Leroy et en novembre Armel Job. Si vous voulez bien me communiquer votre adresse courriel je pourrai vous envoyer un exemple d’invitation de la saison précédente. Mon nom est Eveline De Couvreur, voici mon adresse courriel : evedecouvreur@hotmail.com. GSM 0472.852.486. J’espère que vous accepterez mon invitation et attend votre réponse avec impatience. Bien à vous. Eveline

  7. Cher Daniel Charmeux
    J’ai terminé cet après midi, en bord de Meuse, avec beaucoup d’émotion « comme un roman fleuve » qui m‘a profondément touché.
    François Lambert, votre personnage central est attachant : il « se raconte sa petite histoire, dilue d’un peu d’eau le marc de sa vie et l’écriture coule, (…) et François se dit que personne n’écrit vraiment, qu’il manque à beaucoup de livres non seulement une histoire, mais aussi une écriture. » (p.73)
    Faux : votre livre apporte un démenti cinglant à ces réflexions désabusées de votre personnage
    En effet, « comme le pélican,» l’auteur « semble s’arracher sa propre substance pour la donner en pâture aux lecteurs »
    « Il raconte son histoire, le petit roman d’un homme et d’une ville, d’un homme et d’un fleuve. »
    J’éprouve la même émotion a chaque projection du chef-d’œuvre de Terence Williams « Of Time and the City » consacré à Liverpool et au fleuve qui la borde mais aussi à la jeunesse de Williams qui grandit dans cette ville sœur de Liège.
    Solidement charpenté, votre roman est servi par une écriture fluide, précise et d’une belle rigueur.
    Merci pour ce riche moment de lecture

  8. Goffart Pierre 7 octobre 2012 à 15:20

    Merci monsieur Charneux pour votre très beau et touchant roman « Comme un roman fleuve ».Pourriez vous me renseigner si vous viendrez prochainement à Bruxelles parler de ce roman.Je vous remercie.Sincères salutations.

  9. Charneux, Renée 14 octobre 2012 à 8:52

    Quel plaisir, Daniel, de reprendre la lecture interrompue de ton roman.
    Bon succès.

  10. Terranova Sarah 16 avril 2013 à 17:16

    Bonjour M. CHARNEUX Daniel
    Je suis une élève de la Haute Ecole Condorcet en troisième régendat littéraire. A la demande de mon professeure de littérature, Mme BECHET Christine, de réaliser un travail sur un auteur belge; j’ai décidé de mener des recherches sur l’auteur que vous êtes. Ce qui m’a poussé à vous choisir? La lecture de Maman Jeanne!
    En finalité de mon travail, j’aimerais vous poser des questions en premier temps et si vos possibilités vous le permettent, vous recevoir en classe.

    Salutations distinguées

    S. TERRANOVA

  11. isabelle van steenkiste 1 janvier 2014 à 13:44

    Bonjour Daniel ,
    je vous ai eu comme professeur à l’ICET de Quaregnon en rhéto … J’ai toujours aimé lire mais cette année là fut vraiment une année de découverte gràce à vous . Ma passion pour la lecture n’a depuis jamais diminué ( là, je lis vingt-quatre préludes ) . Suite à des soucis de santé, j’ai eu envie de passer de l’autre côté du miroir et d’écrire à mon tour … On verra bien
    Je vous présente mes voeux de Bonheur et de Santé pour 2014

    Isabelle Van Steenkiste

  12. Sabine Dufrasne 14 janvier 2014 à 14:20

    Bonjour monsieur Charneux,

    Je suis une ancienne élève de votre cours à l’ICES. J’ai eu le plaisir de vous revoir à la foire du livre de Mons. J’espère que vous allez bien. J’ai achevé la lecture de Norma. Je dois vous dire que grâce à vous, je n’aurai plus jamais le même regard sur cette actrice. Quel livre! C’est une lecture qui ne vous laisse pas indifférent. Incroyable! Excellente année 2014.

  13. Bonjour,

    Nous organisons une journée du livre le 07.02.2016 à l’Atelier 98 (Liège) et nous aurions aimé savoir si cela vous intéresserai d’y faire une séance de ventes de livres / dédicaces ?

    Audrey Grosjean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *